general
general
general
general
general
general
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich
Le Watzmann - Caspar David Friedrich

Le Watzmann - Caspar David Friedrich

Caspar David Friedrich oppose, dans ce tableau, la condition humaine, symbolisée par des couleurs sombres et un relief accidenté, aux sommets divins, matérialisés par des teintes claires et une montagne majestueuse. L'Homme, cantonné aux mornes bassesses terrestres, rêve de lumière, de grandeur, de pureté et de noblesse, à l'image de ces cimes enneigées. Le ciel sans nuage évoque un monde de quiétude et de paix, inaccessible bien que convoité par le commun des mortels.
Choisissez votre taille 53 x 69 cm
Choisissez votre cadre Aucun
voir nos solutions d'encadrement

Seulement en stock

€ 399.00

Besoin d’assistance ?
Contactez-nous au
+41 22 552 25 01

Livraison
14 jours ouvrables

Garantie
Certificat d'authenticité inclus

Retour
Satisfait ou remboursé

Paiement
100% sécurisé

L'œuvre en bref

Caspar David Friedrich oppose, dans ce tableau, la condition humaine, symbolisée par des couleurs sombres et un relief accidenté, aux sommets divins, matérialisés par des teintes claires et une montagne majestueuse. L'Homme, cantonné aux mornes bassesses terrestres, rêve de lumière, de grandeur, de pureté et de noblesse, à l'image de ces cimes enneigées. Le ciel sans nuage évoque un monde de quiétude et de paix, inaccessible bien que convoité par le commun des mortels.

L'artiste

Né à Greifswald, en Allemagne, Caspar Friedrich (1774 – 1840), suit des cours de dessin auprès d'un professeur municipal avant de partir au Danemark. Il intègre l'Académie Royale des Beaux-Arts, de 1794 à 1798, pour apprendre l'Antique et le Classique. Il s'installe ensuite à Dresde, ville en effervescence artistique, où ses dessins de paysages sont très appréciés. Friedrich gagne même un prix au concours de Weimar en 1804. Il se mettra à la peinture en 1807 seulement, se spécialisant dans les paysages romantiques. L'artiste acquiert une solide réputation dans les années 1810 lorsque ses œuvres sont achetées par le roi de Prusse. Il devient, à ce moment-là, membre de l'Académie de Berlin et de l'Académie de Dresde. Alors que son travail devient un incontournable à la Cour de Russie, Friedrich est victime d'un accident vasculaire cérébral qui le paralyse partiellement et le contraint à restreindre sa productivité.
Voir toutes ses œuvres

Comparez avec l’original

Reproduction de Le Watzmann de Caspar David Friedrich

Original
Reproduction

Caractéristiques de nos tableaux

Pourquoi choisir Galerie Mont-Blanc ?

Les paroles de Jean-Sébastien Altmann, expert agréé en œuvre d'art