general
general
general
general
general
general
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian
Composition no.II - Piet Mondrian

Composition no.II - Piet Mondrian

“Composition no. II” s’inscrit dans la continuité abstraite de l’œuvre « Arbre argenté » de Piet Mondrian A ce stade, le tronc et les branches ne sont plus reconnaissables. L’artiste au fil de son développement artistique s’attache à révéler l’image d’un monde sans objet.

Choisissez votre taille 53 x 69 cm
Choisissez votre cadre Aucun
voir nos solutions d'encadrement

Seulement en stock

€ 269.00

Besoin d’assistance ?
Contactez-nous au
+41 22 552 25 01

Livraison
14 jours ouvrables

Garantie
Certificat d'authenticité inclus

Retour
Satisfait ou remboursé

Paiement
100% sécurisé

L'œuvre en bref

“Composition no. II” s’inscrit dans la continuité abstraite de l’œuvre « Arbre argenté » de Piet Mondrian A ce stade, le tronc et les branches ne sont plus reconnaissables. L’artiste au fil de son développement artistique s’attache à révéler l’image d’un monde sans objet.

L'artiste

Né à Amersfoort au Pays-Bas, Piet Mondrian (1872 – 1944) est d'abord encouragé par son oncle à peindre des paysages classiques. Il s'inscrit à l'Académie Royale des Beaux-Arts d'Amsterdam en 1892 et c'est au début des années 1900 qu'il découvre le symbolisme. Ses paysages prennent alors une allure moins traditionnelle et plus intellectuelle, voire morale. Influencée ensuite par l'œuvre de Van Gogh, sa palette évolue vers des couleurs plus éclatantes. En 1913, il s'essaye brièvement au cubisme, mais trouve son véritable langage pictural, le néo-plastique, en 1914. Mondrian rejoint, en 1917, le mouvement fondé par Théo Van Doesburg : « De Stijl » (« Le Style »), qu'il quitte suite à une dispute en 1924. Quatre ans avant sa mort, il s'installe à New York, s'inspirant des gratte-ciels et du quadrillage des rues, qui sont en accord parfait avec sa vision de la peinture.
Voir toutes ses œuvres

Comparez avec l’original

Reproduction de Composition no.II de Piet Mondrian

Original
Reproduction

Caractéristiques de nos tableaux

Pourquoi choisir Galerie Mont-Blanc ?

Les paroles de Jean-Sébastien Altmann, expert agréé en œuvre d'art