general
general
general
general
general
general
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper
Room by the sea  - Edvard Hopper

Room by the sea - Edvard Hopper

Scène de vie ordinaire. La pièce à la vue imprenable visible depuis la porte principale semble donner sur un vide inimaginable mais d’où la mer sera toujours visible.

Les deux pièces minimalistes s’exposent dans un jeu de miroir où l'agencement et la lumière se présentent et se répètent sous la même forme, comme si aucune échappatoire n’était possible si ce n’est en sautant le pas vers une liberté vertigineuse.    

Symbolique cachée de la solitude et la tristesse où les charges mentales occultent toutes possibilités de rêves, rien dans ces pièces ne peut rivaliser avec la mer.

Dans cette lumière prise entre quatre murs, Hopper remplit l’espace du mystère de l'existence et des énigmes de son esprit.

Choisissez votre taille 50 x 70 cm
Choisissez votre cadre Aucun
voir nos solutions d'encadrement

Seulement en stock

€ 269.00

Besoin d’assistance ?
Contactez-nous au
+41 22 552 25 01

Livraison
14 jours ouvrables

Garantie
Certificat d'authenticité inclus

Retour
Satisfait ou remboursé

Paiement
100% sécurisé

L'œuvre en bref

Scène de vie ordinaire. La pièce à la vue imprenable visible depuis la porte principale semble donner sur un vide inimaginable mais d’où la mer sera toujours visible.

Les deux pièces minimalistes s’exposent dans un jeu de miroir où l'agencement et la lumière se présentent et se répètent sous la même forme, comme si aucune échappatoire n’était possible si ce n’est en sautant le pas vers une liberté vertigineuse.    

Symbolique cachée de la solitude et la tristesse où les charges mentales occultent toutes possibilités de rêves, rien dans ces pièces ne peut rivaliser avec la mer.

Dans cette lumière prise entre quatre murs, Hopper remplit l’espace du mystère de l'existence et des énigmes de son esprit.

L'artiste

À ses débuts, Hopper fut l’élève de Robert Henri, chef de l'école Ashcan. Persuadé que les artistes devaient rendre compte des conditions précaires, il promut un réalisme urbain audacieux. Bien que cet enseignement s’achève en 1906, Hopper continuera malgré tout de le suivre toute sa carrière. Dès lors, géant solitaire, il se détachera de tous les nouveaux mouvements artistiques se préparant en toile de fond pour se réfugier dans la littérature française et s'exercera en peignant des vues panoramiques impressionnistes. Ainsi, s’introduit une formation naissante au réalisme urbain dont les coups de pinceaux brosseront un mouvement instinctif dépourvu de jugement et de sentimentalité. Portraitiste invétéré de la mélancolie, le détachement humain devient le sujet de tout son processus créatif. Il n’aura de cesse de transmettre la confrontation entre l’univers urbain désolé et la ruralité obsédante. Cette fusion instaurera un univers de solitude et d'angoisse, faisant de lui le Naturaliste Américain le plus important du XXe siècle.
Voir toutes ses œuvres

Comparez avec l’original

Reproduction de Room by the sea de Edvard Hopper

Original
Reproduction

Caractéristiques de nos tableaux

Pourquoi choisir Galerie Mont-Blanc ?

Les paroles de Jean-Sébastien Altmann, expert agréé en œuvre d'art