general
general
general
general
general
general
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky
Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky

Étude de couleurs, carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky

Fort de sa foi dans l’art abstrait, Vassily Kandinsky réalise cette aquarelle de douze groupes de cercles concentriques dans autant de carrés en 1913. Selon l’artiste, le point géométrique, du point de vue matériel, est égal à zéro, et représente l’invisible, le silence. Dans cette œuvre, ce point géométrique trouve sa forme matérielle. Une certaine musicalité émane du chef d’œuvre de l’artiste qui aime associer les couleurs à des instruments de musique.

Choisissez votre taille 53 x 69 cm
Choisissez votre cadre Aucun
voir nos solutions d'encadrement

Seulement en stock

€ 269.00

Besoin d’assistance ?
Contactez-nous au
+41 22 552 25 01

Livraison
14 jours ouvrables

Garantie
Certificat d'authenticité inclus

Retour
Satisfait ou remboursé

Paiement
100% sécurisé

L'œuvre en bref

Fort de sa foi dans l’art abstrait, Vassily Kandinsky réalise cette aquarelle de douze groupes de cercles concentriques dans autant de carrés en 1913. Selon l’artiste, le point géométrique, du point de vue matériel, est égal à zéro, et représente l’invisible, le silence. Dans cette œuvre, ce point géométrique trouve sa forme matérielle. Une certaine musicalité émane du chef d’œuvre de l’artiste qui aime associer les couleurs à des instruments de musique.

L'artiste

Né à Moscou, Vassily Kandinsky (1866 – 1944) doit sa vocation d'artiste à un tableau impressionniste de Monet. Alors âgé de 30 ans, il s'installe à Munich et déploie ses efforts dans une peinture post impressionniste très colorée. En 1909, il part pour Murnau, dans la campagne bavaroise, et son travail prend une tournure moins figurative. Sa première œuvre comprenant des formes abstraites daterait de 1910. Il rejoint, aux côtés de Franz Marc, le cercle « Blaue Rieter » (« Cavalier Bleu »), un groupe d'expressionnistes avant-gardistes, qui se séparera lorsque la guerre éclatera. En 1913, il s'engage sur la voie de l'abstraction radicale, où la spontanéité prime. S'installant en Allemagne en 1921, il devient professeur au Bauhaus, une école d'art. Il terminera sa vie à Paris, où son art ne rencontrera aucun succès.
Voir toutes ses œuvres

Comparez avec l’original

Reproduction de Étude de couleurs de Vassily Kandinsky

Original
Reproduction

Caractéristiques de nos tableaux

Pourquoi choisir Galerie Mont-Blanc ?

Les paroles de Jean-Sébastien Altmann, expert agréé en œuvre d'art